Closerie Falbala

Closerie Falbala
 

Historique

Quand Jean Dubuffet entreprend de construire, à ses propres frais et pour son propre compte, un édifice pour abriter son Cabinet logologique à peine terminé, il a près de 70 ans. Peu d’artistes à cet âge s’engageraient dans une entreprise d’une telle envergure : donner corps à une pure création de l’esprit et pour ce faire, mener un chantier considérable qui ne fut pas sans heurts ni déboires.

Presque quarante ans plus tard, cette œuvre monumentale est aujourd’hui, avec la Tour aux figures, située sur l’Ile Saint-Germain, l’un des plus « jeunes » monuments historiques de France.

“J’ai construit la Villa Falbala tout exprès pour y abriter le Cabinet logologique, que je désirais conserver à mon propre usage. Je n’ai, pour commencer, songé qu’à l’édifice et c’est par la suite que j’ai décidé d’entourer celui-ci d’un sol mouvementé et peint puis d’ériger finalement autour de tout l’ensemble de sinueuses découpes verticales. Celles-ci ont une fonction équivoque car d’une part elles forment de hauts murs qui circonscrivent le site, abritant des regards et du soleil et cachant le voisinage, cependant qu’en même temps d’autre part elles évoquent, par les tracés qui les décorent, le simulacre d’un paysage environnant. Le sol, qui est lui-même aussi sculpté et peint évoque pareillement non pas proprement un paysage, mais la figuration mentale et schématisée d’un paysage, de sorte qu’on éprouve dans ce site le sentiment de ne plus se trouver dans la nature mais dans une interprétation mentale de celle-ci.” J.D.

Techniques

Réalisée entre 1971 et 1973, la Closerie Falbala, ne fut réellement achevée qu’en 1976 après maintes améliorations d’ordre technique. Elle est entièrement revêtue de peinture polyuréthane blanche historiée de tracés noirs et occupe une superficie de 1610 m2. Les murs et le sol ont été réalisés en béton projeté.

Au centre de la Closerie Falbala se dresse la Villa Falbala (20 m x 15 m x 8 m de hauteur) réalisée en résine stratifiée (1971-1972). A l’intérieur de la Villa, l’Antichambre (1974-1976) conduit au Cabinet logologique (1967-1969) — raison secrète de cette place forte de L’Hourloupe — auquel on accède par une porte à double battant qui accueille deux figures en noir et blanc : Le Paladin et La Paladine. L’installation définitive du Cabinet logologique au cœur de la Villa date de 1976.

Monument historique

La Closerie Falbala a été inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques le 3 juillet 1990. Elle a été classée Monument historique, ainsi que tout le terrain sur lequel elle s’inscrit, le 17 novembre 1998. La Direction de l’Architecture et du Patrimoine et la Fondation Dubuffet ont signé une convention, le 16 mars 2000, pour entreprendre une restauration complète de l’édifice (50% financée par la D.R.A.C. Ile-de-France et 50% par la Fondation sur ses fonds propres).

Restauration de la Closerie Falbala

Les travaux de restauration ont été conduits, entre 2000 et 2003, par l’architecte en chef des Monuments historiques, Christiane Schmuckle-Mollard, et réalisés par Richard Dhoedt, ancien collaborateur et chef d’atelier de Jean Dubuffet, pour tout ce qui concerne les travaux de résine et de peinture. La principale décision des restaurateurs a été de recouvrir d’une couche de résine stratifiée les murs et le sol de la Closerie, réalisés initialement en béton projeté. La Villa a été restaurée par ponçages des couches peintes puis revêtement d’une nouvelle couche de résine stratifiée. Il a également été essentiel de contrôler le réseau des eaux de ruissellements. Enfin, une nouvelle campagne a été menée en 2008 pour stabiliser le versant Sud du terrain par l’implantation de micro-pieux.

 

Pour en savoir plus

Fascicule 24   Fascicule 31   La Closerie Falbala
         
Dubuffet Architecte  

 

   
 
Closerie et Villa Falbala
     
    Visite virtuelle
     
  Panorama de la Villa Falbala et du Cabinet logologique
   
  La Villa Falbala, 360 °
     
  Antichambre du Cabinet logologique
     
  Cabinet logologique
     
     
  Vidéo